TAZ-TFG-2014-2827


Emplois et signification du mode subjonctif en français. Etude contrastive français-espagnol.

Velasco Otal, Irene
Corcuera Manso, Fidel (dir.)

Universidad de Zaragoza, FFYL, 2014
Filología Francesa department, Filología Francesa area

Graduado en Lenguas Modernas

Abstract: A partir d'un corpus grammatical conformé par des textes de quelques grammairiens représentant des approches méthodologiques différentes, et d'un corpus d'énoncés extraits de celui-ci, nous avons pu constater la divergence que nous trouvons entre les grammaires normatives et la réalité en ce qui concerne l’emploi du mode subjonctif. Pour mener à bout ce travail, dans un premier temps nous avons étudié la caractérisation du subjonctif en français, définissant les aspects du mode en ce qui concerne sa morphologie, ses fonctions et sa sémantique. Nous pouvons affirmer qu'aujourd'hui nous n'utilisons que deux formes temporelles du subjonctif, le présent et le passé composé, tandis que l'imparfait et le plus-que- parfait appartiennent à un registre soutenu ou littéraire. Aucune de ces formes n'a de valeur temporelle; voilà pourquoi le mode subjonctif peut aussi bien évoquer une action finie, imaginée ou attendue dans l'avenir, qu'exprimer un procès repéré à l'époque passée ou à l'époque présente. Nous avons analysé ensuite les emplois des temps du subjonctif et la concordance des temps afin d'examiner le point de vue syntaxique et sa relation avec une époque temporelle. En ce qui concerne le comportement du mode verbal dans des phrases indépendantes injonctives, des phrases exprimant un souhait, des phrases exprimant une supposition ou une hypothèse, des affirmations polémiques et des affirmations qui concèdent, l'usage de l'indicatif ou le subjonctif détermine l'opposition réel-virtuel, et dans ce cas-ci le temps du verbe dépendent du temps du verbe principal et du rapport d'antériorité, de simultanéité ou de postériorité que nous établissons entre le fait énoncé et l'époque où nous avons situé l'action du verbe principal. Pour ce qui est des phrases subordonnées complétives et circonstancielles de temps, de cause, de conséquence, de but, de concession, de condition ou d'hypothèse, d'aversion, et d'opposition, l’emploi du subjonctif est beaucoup moins fréquent que dans les cas précédents, mais il est important de remarquer que ce mode est capable de composer par lui-même une proposition indépendante dans certains cas, nvisageant ainsi le procès d'une façon subjective. Pour finir, nous avons constaté aussi qu'il peut apparaître dans des propositions relatives. Finalement, nous avons réalisé une approche contrastive entre l'usage du mode subjonctif en français et son usage en espagnol, présentant à propos de cela les principales différences. Elles se trouvent dans les phrases exprimant une hypothèse, les propositions circonstancielles temporelles exprimant un futur, les phrases injonctives exprimant un ordre et finalement dans les phrases complétives. Nous avons constaté que c'est toujours le subjonctif en espagnol qui se correspond avec un indicatif en français, et jamais le subjonctif français qui se correspond en espagnol avec un indicatif.

Tipo de Trabajo Académico: Trabajo Fin de Grado

Creative Commons License

El registro pertenece a las siguientes colecciones:
Academic Works > Trabajos Académicos por Centro > facultad-de-filosofia-y-letras
Academic Works > End-of-grade works



Back to search

Rate this document:

Rate this document:
1
2
3
 
(Not yet reviewed)